foto1
foto1
foto1
foto1
foto1

L'amitié par la connaissance mutuelle

Дром Нева Волга

Drôme Neva Volga

Взаимное познание

это условие искренней дружбы

Get Adobe Flash player

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Lettre d'information

Conditions d'utilisation

Connection

Accès réservé

chagall_amoureux_bleus
chagall_amoureux_verts
chagall_anniversaire
chagall_au_dessus_de_la_ville_1918
chagall_autoportrait_aux_sept_doigts
chagall_champ_de_bl_un_apres_midi_d_ete
chagall_crucifiction_en_bleu
chagall_crucifiction_en_jaune
chagall_fenetre_a_vitebsk
chagall_fenetres_d_amerique
chagall_hommage_a_apollinaire
chagall_la_mariee
chagall_la_promenade
chagall_le_jongleur
chagall_le_soldat_boit
chagall_les_trois_bougies
Chagall_Moi_et_le_village
chagall_paris_par_la_fenetre_1913
chagall_poete_allonge
chagall_portrait_double_au_verre_de_vin
chagall_sur_vitebsk_1914
chagall_vache_au_parasol_1946
chagall_village_russe_sous_la_lune
01/23 
start stop bwd fwd
Né à Vitebsk (Biélorussie) en 1897 dans une famille juive, l’ainé de 10 enfants. Son père est marchand de harengs et malgré sa condition modeste il peut suivre l’enseignement d’ un peintre local.
1907 A st Pétersbourg il est dans l’atelier de décoration des ballets russes.
1911 il arrive à Paris et s’installe à la Ruche où il fréquente le milieu de l’ Ecole de Paris avec Delaunay, Léger, Max Jacob, Apollinaire. Il s’essaie au fauvisme, et cubisme puis produit ses premiers chefs d’ œuvre.
1914 il retourne en Russie et épouse Bella.
1917 il adhère aux valeurs de la révolution et monte une école d’ art à Vitebsk mais il rompra vite.
1920 il revient à Moscou et exerce sa fantaisie, puis passera quelque temps à Berlin avant de revenir à Paris.
1923 Il voyage en France avec sa famille, rencontre Vollard le marchand de tableaux pour qui il travaille.
1931 invité à Tel Aviv pour créer le musée d’ art juif.
1935 Taxé de dégénéré par les nazis il obtiendra la nationalité française mais sera obligé de s’ exiler à New York en 1941. Là il retrouvera ses compatriotes russe et juifs.
Il jouit d’ une rétrospective au MOMA de New York et revient en France après la guerre pour s’ installer à Vence. Il épouse une russe juive. Son œuvre se diversifie : céramiques, vitraux, décoration de la chapelle de Vence, plafond de l’ opéra de Paris, tapisseries, décors et costumes de ballets . En 1973 il lègue son œuvre biblique qui sera exposée au musée de Nice depuis 1973.
Il mourra à St Paul de Vence où il est enterré en 1985 après une œuvre phénoménale et talentueuse